Vous êtes ici : Accueil > Immobilier

Proprio Magazine

Pour qu’un administrateur de biens dispose du plein pouvoir pour assurer intégralement ou partiellement la gestion d’un immeuble, il doit signer un acte juridique avec le propriétaire. Il s’agit ici du mandat de gestion locative. Sous forme de contrat écrit, il comprend l’identité des parties prenantes, leur statut social, leur situation professionnelle ainsi que la validation de l’inscription du mandat à une caisse de garantie financière. Par ailleurs, le site Proprio Magazine insiste que ce document doit également comporter des précisions sur l’application de l’intermédiaire et sa rémunération.

À quelle durée est fixée la validité d’un mandat de gestion locative ?

Il est à noter que la durée du mandat de gestion locative est définie par les deux parties prenantes du contrat. Il n’existe aucune restriction qui influe sur la détermination de la validité de l’acte. Il est alors libre de résolution du moins qu’il ne dépasse pas les 30 ans. À la levée d’option des clauses, le mandataire et le mandant sont libres de choisir entre la continuité de l’accord partenarial et sa cessation.

Visiter le site https://www.proprio-magazine.fr/

Haut de page